l’appellation Costières de Nîmes

Bien que se trouvant géographiquement en Languedoc Roussillon, près des Pic St Loup, l’appellation Costière de Nîmes appartient à côtes du Rhône dit méridional. Créée en 1986 sous le nom de costière du Gard, elle se nomme Costière de Nîmes depuis 1989. Les Costières se situent au Sud de Nîmes et la sépare de la Camargue située à 40 km plus au sud.

Cépages autorisés:

Rouge
Carignan (40% max), Grenache (25% min), Mourvèdre et Syrah (20% mini ensemble ou non, l’ensemble Syrah, Grenache et Mourvèdre doivent représenter 60% du vin final.
Rosé
Même cépages qu’en rouge avec autorisation d’ajout de cépages blancs
Blanc
9 cépages autorisés, Bourboulenc, Macabeu, Clairette, Grenache, Marsanne, Roussanne, Ugni Blanc, Vermentino (Rolle), Viognier.

IGP côteaux du pont du Gard

En partie en Languedoc Roussillon et en partie en Rhône méridional, cette appellation existe depuis 1968. Les vins ont plus une typicité du vignoble du Rhône du surtout au climat. Pour la petite note provençale l’appellation autorise le Cabernet Sauvignon, le Cabernet franc et le Merlot en plus des cépages autorisés en Costière de Nîmes.

Sol

Le sol est composé de galets libres appelés Gress, ou cimenté appelés Taparas, de marnes bleuâtre, de gravier et de Sable. Un sol qualifié de Villafranchien Rhodannien Mindélien. Les alluvions caillouteuses constituées d’argile rouge et de galets roulés tout comme à Chateauneuf du pape.

Climat Méditerranéen

2700 heures de soleil par an tempérées par le Mistral et par son sol, résultat des journées très chaudes et des nuits fraîches que l’on va retrouver en signature dans les vins aux arômes de fruit bien mûrs tout en gardant fraîcheur et pureté du fruit.

Domaines à visiter et à goûter

Domaine de Poulvarel

%d blogueurs aiment cette page :