Si les italiens n’hésitent pas à nous servir le rouge dans un verre gobelet comme celui de nos cantines, en France il y a des règles auxquelles on ne déroge pas. Si vous vous sentez perdu devant les 3 à 4 verres disposés derrière votre assiette lisez cet article. La taille des verres dépend de la concentration en alcool et de votre type d’alcool.

Plus la concentration est élevée plus le verre sera petit, ce qui signifie que chaque verre typique d’alcool contient la même quantité d’éthanol pur (250 ml de bière versus 125 ml de vin et 3cl de whisky par exemple).

Pour les vins on est toujours entre 10% et 16% maxi d’alcool par volume.

On a 4 types de verres: Pour le vin pétillant, le vin blanc, le vin rouge et les vins de dessert ou liquoreux.

Le vin pétillant, la coupe ou la flûte ? Et bien la flûte et même idéalement le verre tulipe, un peu plus large que la flûte et qui se resserre à la fin. Seule cette forme permet aux arômes de s’exprimer correctement en créant d’abord un tourbillon de bulles qui remontent du fond vers la surface où elles explosent en dégageant les arômes. La coupe de notre belle reine Antoinette est quant à elle complètement prohibée, c’est un non sens, la hauteur étant trop courte pour que les bulles puissent s’exprimer et la largeur rendant le vin plat en quelque minutes.

Les vins rouges ont besoin d’espace pour que les tannins puissent profiter du contact avec l’oxygène, l’amateur de vin ne remplira pas son verre complètement afin de pouvoir faire tourner le liquide dans le verre permettant aux arômes de “s’ouvrir”, aux tannins de s’assouplir. Si la taille des verres de bourgogne vous impressionne c’est surtout qu’on évitera bien souvent de carafer un vin de cette région, car ils sont très fragiles avec des tannins très fins et une acidité soutenue, mais pour autant l’aromaticité du pinot noir étant une des plus  complexes bénéficie d’une belle aération. Pour les vins blancs c’est comme vous voulez, mais plus ils seront complexes plus il sera préférable d’utiliser une verre de vin rouge, si le vin est vif préférez un verre plus droit.

Une chose est certaine la matière est très importante, choisissez au minimum un verre fait à base de carbone (évitez le cristal qui contient du plomb et ne doit pas être utilisé plus d’une fois par semaine) matériau Quartz cristallin. Les verres Zalto et Riedel sont considérés comme les plus purs sur le marché mais je trouve que leurs gammes est bien trop large et que l’on peut s’y perdre. Jancis Robinson MW a d’ailleurs pensé la même chose et vient donc de créer son verre universel pour boire tous les vins, pour en savoir plus lisez ici. Un petit truc faites tester le même vin dans différents verres (formes, matériau) à l’aveugle et comparez les notes de dégustation, envie de partager cette expérience avec d’autres venez à l’une de nos dégustations

 

%d blogueurs aiment cette page :