J’adoore cette recette pleine de fraîcheur et avec cette petite note asiatique. C’est une recette qui nous vient de Thaïlande et qui respecte donc l’assaisonnement classique utlisé dans la cuisine de ce pays, soit un savant équilibre entre le citron vert, l’ail frit, le sucre et les cacahuètes…
Vous êtes prêt ?
Il nous faut:

  • 3 concombres libanais
  • 2 CàS de vinaigre de vin blanc
  • 2 C à café de sucre en poudre (perso je prend du sucre de canne)
  • 1 à 2 CàS de sauce de piment rouge
  • ½ oignon rouge haché
  • 15 g de feuille de coriandre
  • 160 g de cacahuètes grillées non salées, hachées
  • 2 CàS d’ail frit
  • ½ cuillère de piment frais haché
  • 1 c à soupe de sauce de poisson (Nuoc Man)
  1. Peler les concombres en partie, pas totalement pour garder la couleur, couper en 2 et enlever l’intérieur (les grains) à l’aide d’une cuillère à soupe. Couper dans le sens de la largeur.
  2. Dans un bol mélanger le vinaigre et le sucre, disposer sur vos concombres, ajouter la sauce de piment, l’oignon rouge et la coriandre.
  3. Avant de servir ajouter les cacahuètes, ail, piment et sauce de poisson.
  4. Pour faire frire votre ail veillez à mettre l’ail dans l’huile avant d’allumer le feu, afin que celui-ci ne brûle pas. Arrêter le gaz dès que l’ail commence à cuire.

Vous pouvez remplacer les cacahuètes par des noix de cajou.
Qu’est ce qu’on boit avec ça ? Un vin blanc avec une belle fraîcheur (entendez acidité) et suffisamment d’aromaticité et de corps pour ne pas être surpassé par les arômes de cette salade. donc au choix on prend un Rosé AOP côte de Provence, domaine la Martinette ou le Jas d’Esclan, un pouilly Fumé comme Mademoiselle T de château Tracy ou les pierres Précieuse d’Alexandre Bain, ou encore un Riesling de Moselle (allemand) ou un Grand cru Altenberg de Bergheim pas trop sec.