Apprécier le vin n’est pas une obligation…mais disons que si vous en buvez c’est mieux. On va donc prendre cette option et éviter de vous donner envie de boire si vous ne buvez pas d’alcool.

Tout d’abord apprécier le vin ne veut pas dire « boire du vin » et encore moins en boire beaucoup. Deuxièmement je vous préviens plus vous allez apprécier le vin et plus vous allez détester les mauvais vins*…c’est comme une psychothérapie ça peut vous amener à changer d’amis 🙂

Trève de plaisanterie, abordons le vif du sujet en partant donc du principe que vous êtes déjà buveur de vin mais que vous n’y connaissez rien.

J’ai l’habitude de démarrer mes ateliers avec un tour de table et j’entend souvent des personnes me dire qu’elles boivent du vin mais qu’elles peuvent juste dire si elles aiment ou non…c’est un début et c’est peut être même le principal. La question est de comprendre ce qui se passe entre le vin et votre palais, pourquoi vous l’aimez ou pas et pour ça c’est comme dans tout il va falloir apprendre pas à pas.

Alors premièrement je vous conseille de toujours garder le même processus d’analyse. Classiquement on procède à 3 étapes, visuelle, olfactive et gustative. Dans un premier temps oubliez les étapes visuelle et olfactive pour vous concentrer sur la gustative. Les 2 autres étapes sont énergivore et de plus pour l’étape visuelle vous avez besoin d’une bonne et constante lumière, difficile à mettre en application partout. Seule, l’étape gustative si elle est bien faite peut déjà vous permettre de bien évoluer. Cette étape de toute façon utilise déjà essentiellement votre sens olfactif….

Plusieurs éléments modifient le goût du vin, mais l’élément principal est bien entendu le cépage soit la variété de raisin. Mon conseil serait que vous commenciez par goûter des vins mono-cépages, des vins produits avec 100% du même raisin. De cette façon vous ressentirez très vite les différences qu’il y a entre les saveurs, arômes en bouche, entre le Merlot, le cabernet Sauvignon ou encore la Syrah…En France il y a des centaines de cépages cultivés vous avez de quoi faire. Cependant les cépages principaux sont:

  • Chardonnay
  • Sauvignon Blanc
  • Pinot noir
  • Cabernet Sauvignon
  • Merlot

Commencez déjà par ceux-ci !! Essayez de repérer leur acidité, leur sucrosité, leur amertume, et notez ceux-ci avec une échelle de + (++) ou -. Faites de même pour votre conclusion.

Notez les familles d’arômes: Fruits rouges, Fruits noirs, Floral, Boisé, épicé…Si vous pouvez être encore plus précis, parfait. Mais n’oubliez pas certains ont des facultés olfactives bien supérieur à d’autres, ce sens se travaille et évolue. C’est comme la course à pied n’abandonnez pas parce que les autres courent plus vite mais notez votre évolution.

Envie d’aller plus loin ? rejoignez nous pour nos soirées Cépages en Solo, un mardi par mois au Basilic Café et/ou prenez un cours de dégustation.

*On en parle dans un prochain article, en attendant vous pouvez consulter notre article sur les défauts du vin