Des Terroirs et Du Vin | Le goût du partage | Les conseils de Tata Pinard

Interview Domaine de la luolle

par | 22 Fév 2023

Le Domaine de la Luolle vue d’en Haut, Un gîte peut vous accueillir !

La rencontre

C’est Pauline Vicard qui me parle pour la première fois des vins de Sandrine. Nous sommes en 2017. Bourguignonne de son état, spécialiste des vins fins, aux commande d’un Think Tank sur les Fine wines, Areni global…je ne peux que lui faire confiance.

Elle me dit: » Ses vins sont vraiment supers, et les prix encore doux » (sous entendu, ça va monter ;). Je contacte Sandrine.

À l’occasion d’un de ses retours dans ch’nord, son pays d’origine, cette bombe d’énergie ne va pas simplement se reposer dans sa famille. Non. Elle remonte des échantillons et fait son tour des prospects. Comme nous sommes à la période de Noël, je suis en soutien à la cave des Vins d’Aurélien sur Lille. Je lui propose de faire d’une pierre 2 coups. C’est donc ainsi que Sandrine entre dans la boutique accompagné de son sourire rayonnant qui illumine cette journée d’hiver.

Alors que nous goûtons ses cuvées, ses mots sont précis, clairs. Elle ne connait pas seulement ces vins, mais toute l’histoire de leur vignoble. Personnellement, je suis séduite. Le caractère de la côte Chalonnaise, plus ronds, plus souples que ceux du nord de la région, mais toujours avec de la finesse, des acidités maintenues, un élevage très équilibré, tout en dentelle.

Une vidéo qui vous démontre la personnalité pétillante de Sandrine

5 ans ont passé depuis cette rencontre, je suis allée sur place, remonté des vins, je vous en ai fait goûter, et aujourd’hui je suis fière de les distribuer !

Une idée du Paradis- Domaine de la Luolle (Août 2021)

Qui de mieux que Sandrine pour nous raconter le domaine de la Luolle !

Sandrine

TP: Bonjour Sandrine, peux-tu te présenter en quelques mots ? 

Sandrine: Je suis impliquée au Domaine de la Luolle depuis 7 ans auprès d’Olivier qui est vigneron en Biodynamie en Bourgogne Côte Chalonnaise. Ce qui peut signifier que je suis énergique, curieuse, polyvalente, et passionnée par les rencontres et les accords avec le vin (mais pas que). Au domaine je m’occupe donc du commerce, de la communication, du gîte, du recrutement de vendangeurs ( entre autres). J’ai aussi écrit le récit d’un voyage que nous avons vécu comme une transition entre le nord et la Bourgogne : “ les vins et les autres”. l’aventure se prolonge au domaine de La Luolle. Je suis aussi les exigences administratives liées à un domaine viticole.

Ceci n’est que la part professionnelle de ma présentation … j’essaie aussi d’être une femme libre et optimiste, une bonne amie, une maman imparfaite et présente …

TP: Aparté à moi même: Sandrine, il faut que tu me donnes ta recette pour rester présente auprès de tes enfants dans un métier toujours en ébullition…Je ne peux pas en dire autant de ma propre vie 😉

Pourquoi la Côte Chal’

TP: Raconte nous comment vous est venue l’idée de vous installer en Bourgogne certes, mais en côte Chalonnaise ?

Sandrine: Nous souhaitions nous installer vignerons en Bourgogne pour la diversité des possibilités en mono-cépage* et par passion de ses vins. 

Le choix de la Côte chal s’est fait sur l’attrait des vins, des paysages en polyculture donc en biodiversité, et surtout pour tout le potentiel que les diverses appellations représente !

On vous montre le paysage, en effet la côte Chalonnaise est particulièrement variée entre collines et bosquets

Devenir vignerons ne s’improvise pas : nous ne considérons pas qu’il faille un héritage mais plutôt une détermination à accompagner au mieux la nature … donc nous avons apporté notre expérience et notre ouverture tout en ne négligeant jamais le développement des compétences, l’observation du vivant et la recherche des équilibres ( en vigne, dans nos vins, dans nos partenariats divers … entre la rigueur et l’intuition aussi ).

Comme toujours c’est l’humain et l’administratif qui peuvent causer les plus gros challenges.

TP: ahahah, Comme je suis d’accord avec toi, vive la France !!

Sandrine et Olivier Dovergne…C’est l’amour à la vigne ! Baoum Tcha tcha tcha

Devenir vignerons ne s’improvise pas : nous ne considérons pas qu’il faille un héritage mais plutôt une détermination à accompagner au mieux la nature

Sandrine Domaine de la Luolle

Côté vin

TP: Quelle est la cuvée qui pour toi, représente le mieux votre accompagnement de la vigne ?

Sandrine: Je choisirai notre cuvée les oiseaux rares car 

  • Elle pinote et déjà c’est tout en poème en fruit et  un peu d’épice

– Elle est parmi nos 3 cuvées de Bourgogne Côte chalonnaise, le reflet du lieu que nous avons choisi

– son nom donne le style de nos vins : qui est étonnant, de qualité, déploie toujours les « L » de la Luolle

* Chardonnay pour les AOC communales, Aligoté pour l’AOC régionale, Pinot Noir pour les vins rouge du domaine.

TP: Dans votre gamme de vin vous proposez du mousseux de Bourgogne, une appellation qu’on aurait pu qualifier de désuette. Raconte-nous comment vous est venue cette idée ?

Sandrine: Plus que désuète, je dirai intriguant… c’est un vin original. Nous avons un peu de gamay en bourgogne du Sud, il nous a permis de proposer du Coteau Bourguignon et cet effervescent acidulé et surprenant.

Le Bio dans tout ça

TP: Vous avez choisi la viticulture Bio, penses-tu que cela a un réel impact sur le goût de vos vins ?

Sandrine: Evidemment ! (évidemment parti pris, c’est une immense valeur ajoutée d’être fiers de notre travail et de partager de bons produits en dégustation … qui reste, on le sait, toujours assez subjective)

TP: Je plussoie, je trouve que vos vins ont une profondeur sur la notion de fruit, une gourmandise sans être en sur-maturité, ce qui leur confère une vraie belle intensité aromatique et gustative. Je pense (parti pris aussi) que cela est du à la pratique de la Biodynamie.

NB: Le domaine est désormais en Biodynamie, label Demeter.

TP: 3 mots pour définir ton domaine ?

Sandrine: Bio, charmant, en mouvement (je ne sais pas comment mieux exprimer l’idée de dynamisme, application, recherche, large gamme …)

Tes vins en accord

TP: Tu nous connais, on adore boire en mangeant. ou manger en buvant… Dis nous quel est l’accord met et vin qui te bluffe le plus ?

Sandrine: J’adore mes crémants en brunch … plutôt sur les fromages !

TP: J’en salive déjà, le côte tonique du crémant sur la douceur des fromages, superbe réveil.

À la vigne, ta saison préférée

TP: Et enfin, quelle est ta/votre saison préférée ?

Sandrine: le hic c’est qu’il n’y a plus de saison , ma saison préférée nonobstant ce changement climatique, reste le printemps : quand tout est sur le point d’éclore après la dormance et taille hivernales … mais c’est aussi la saison durant laquelle nous sommes en veille face au aléas … nous sortons actuellement le millésime 21  qui a pâti du gel . La vigne est notre lanceur d’alerte : Buvez bon  et bien !

Merci beaucoup Sandrine pour ce bel échange, plein de questions me viennent encore: Le choix d’une pratique viticole en Biodynamie te parait il plus difficile ou au contraire plus facile ? (même si nous avons bien compris les valeurs derrière, mais dans votre vie de tous les jours). Comment distribues tu ton temps entre la vente, le travail à la vigne et au chai et la famille ? Quels sont vos canaux de distributions ? Quelle est ta potion magique ? (là, j’ai ma petite idée ;)) …mais le printemps arrive et la vigne vous appelle.

TP: Le millésime 2021 en Bourgogne est particulièrement affecté par le changement climatique:

Des gels de printemps qui ont détruit les bourgeons, suivi d’un printemps et d’un été particulièrement humides faisant la part belle à l’Oïdium et au Mildiou. Les stocks de ce millésime challenging sont très bas. Ce qui malheureusement n’aide pas à faire baisser les prix des vins de la région, notamment sur la Côte d’Or. Ce que je peux vous garantir, c’est que la coulée Douce 2021 (AOC Côte Chalonnaise) est un régal !!

Lire ici le rapport du Millésime 2021 sur le site Vins de Bourgogne

Les prix des vins du domaine se situent dans une fourchette de 15 à 25€, envoyer un email à arthur@dejeunonssurlherbe.com pour recevoir la liste.

partager l’article

Ces articles pourraient aussi vous intéresser

Accords Vins et Chocolat au vignobles Robin

Accords Vins et Chocolat au vignobles Robin

Lors de notre dernière visite du vignoble libournais nous avons pu participer à un atelier Accords Vins et Chocolat. Les vignobles Robin produisent des vins dans les appellations Côtes de Bordeaux -Castillon, Montagne St Emilion et Saint Emilion Grand cru. Les chocolats, produits par Maëlig dans sa chocolaterie. L'idée est de sortir les vins de...

Vins de Montagne: Le jura

Vins de Montagne: Le jura

Dégustation des vins rouges avant les vins blancs : l'iconique Jura Dans la lignée des vins issus des pays de montagne, évoquons ici les vins du Jura. La dégustation classique veut que les vins blancs soient dégustés avant les rouges. Et dans l'ordre de leur puissance (selon les cépages, les régions, les styles des vignerons). Les vins jeunes...